AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pendant une tempête [ LIBRE ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Molly F. Aleese

HUFFLEPUFF 6th grade

avatar

Nombre de messages : 115
Age : 24
Date d'inscription : 05/09/2008

Sorcier
Nature du sang: Pur
Relations:

MessageSujet: Pendant une tempête [ LIBRE ]   Sam 24 Jan - 21:01

    Flash Back :

    C'était une journée comme les autres dans la vie de Molly Aleese. La petite fille n'avait que 7 ans mais elle parlait comme une jeune fille de 15 ans ! La troupe des Aleese, encore soudait se trouvait de bon matin dans un parc sorcier dans la banlieu de Londres, invisible aux moldus. Ses parents avaient une surprise pour elle qui allait en quelque sorte lui changer la vie. Grâce à cette journée, elle allait se trouver une passion. Sa mère n'avait pas été d'accord au début, elle trouvait ça trop dangereux mais après de nombreux d'arguments, elle avait cédé à son mari, Charles Aleese. Vous voulez peut-être savoir qu'est-ce qui est trop dangereux pour la mère de notre petite Mo ? Et bien c'est simple, pour elle, le quidditch où plutôt le balai volant était bien trop dangereux pour une fille de 7 ans, surtout pour la sienne !
    Personne dans le parc, ils étaient partit tôt pour être sur que personne ne viendrait les déranger pendant leur petite leçon. Sa mère resta assise sur un banc à tricoter, toujours en gardant un oeil attentif sur sa fille même si son père était avec elle. Dès que Molly aperçut le balai ( le dernière modèle de cette époque ! ), ce fut le coup de foudre, elle savait qu'elle passerait la plus grande partie de son temps sur cette objet. Ce jour-là, ils passèrent toute la journée dans ce parc. Les passant pouvait entendre des éclats de rire, des pleure de temps en temps et des exclamations de la mère de Mo. Ce fut les derniers moments de joies de cette famille. La sensation qu'elle avait ressentit sur ce balai, elle ne l'avait jamais ressentit et même à 16 ans, elle n'avait jamais trouvé un objet ou une occupation qui surpassait le Quidditch. C'était comme une dose d'héroïne pour elle, jamais elle ne pourra vivre sans.

    Aujourd'hui :

    Dehors le temps était vraiment trop mauvais pour pouvoir jouer au Quidditch. Molly avait pu s'entraîner un peu mais la pluie c'était transformé en grêle et la demoiselle avait du rentrer. Les vestiaires étaient déserts à cette heure ! La Jaune et Noir avait l'habitude de venir s'entraîne tôt le samedi matin. C'était le seul moment où elle pouvait être seule, ça lui rappelait la première fois qu'elle avait fait du Quidditch avec ses parents. Quand elle se souvenait de ce jour, ça la rendait un peu triste car elle n'avait pas beaucoup de souvenir comme celui-là dans sa vie. Depuis ce jour, Molly avait beaucoup progressé et c'était grâce à son entraînement quotidien qu'elle avait pu rentrer dans l'équipe des Poufsouffle. Molly avait choisi le poste de gardien, elle ne savait pas trop pourquoi, elle avait toujours aimé ce poste car c'était un poste important mais bien sur, certains me diront que tout les postes sont importants et c'est vrai mais celui-là était le plus important dans l'esprit de la Jaune et Noir.
    Après avoir pris une bonne douche, Mo enfila des vêtements propres et surtout pas mouillé. Elle rangea toute ses affaires et s'apprêta à sortir mais en jetant un oeil par une fenêtre, elle vit qu'elle ne pourra pas sortir maintenant à cause de la grêle. Les nuages de pluies de toute à l'heure c'était transformé en nuage noir qui avait l'air d'apporter des choses bien plus embêtante. On avait l'impression que la nuit venait de tomber. Elle s'allongeait sur un banc en attendant que la tempête passe. Les morceaux de grêle cognaient sur le toit des vestiaires, ce bruit résonnait dans tout les vestiaires. Bizarrement, la température n'était pas très froide, Molly était en tee-shirt et elle n'avait pas du tout froid. C'est à ce moment là que quelqu'un entra dans les vestiaires. Dès qu'elle entendit le bruit de la porte, elle se releva brutalement, peut-être un peu trop car pendant quelques secondes le sol se mit à bouger. Elle reprit ses esprit et regarde la personne qui venait d'entrer dans les vestiaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luciana R. Dawson

HUFFLEPUFF 6th grade

avatar

Nombre de messages : 181
Age : 30
Quidditch : So not Lovely !
Année d\'Etude : 6ème
Date d'inscription : 13/07/2008

Sorcier
Nature du sang: Mêlé
Relations:

MessageSujet: Re: Pendant une tempête [ LIBRE ]   Dim 25 Jan - 18:32

    Voilà un mois que Lucy n’avait pas remis les pieds à Poudlard. Un mois entier, où les seules personnes avec qui elle avait pu parler étaient les médicomages et les autres patients. Mais cela n’avait pas été vraiment un problème pour elle. Elle avait la particularité d’apprécier tous les petits plaisirs de la vie, aussi simples qu’il soit. Ce qui l’avait particulièrement amusé au cours de son séjour … L’heure quotidienne obligatoire dans le parc. Pendant au minimum soixante minutes, les patients devaient restaient dans le parc juste pour se balader, s’amuser avec les autres. Lucy profitait de ce moment pour caresser son chat, jouer avec lui. Elle allait vraiment regretter ces moments-là.

    Et quand on lui avait annoncé qu’elle était autorisée à rentrer dans son école, elle n’avait pas vraiment manifesté de joie particulière. Elle avait simplement répondu par un habituel « Oh waouh, c’est une excellent nouvelle » avant de continuer à cueillir quelques fleurs. Que cela soit à Poudlard ou à St Mangouste, elle arrivait à se sentir bien. Elle n’avait pas réfléchi à l’idée qu’on avait probablement parlée de son absence. Est-ce qu’elle devait sen faire ? Elle n’y pensait tout simplement pas.

    Son retour dans l’enceinte de l’école avait d’ailleurs été très discret. Elle était arrivé devant l’énorme grille accompagnée d’une médicomage qui lui donna quelques derniers conseils, quelques dernières paroles de soutien. Elle la salua et rejoignit d’un pas très léger l’intérieur du château. C’était un samedi matin et il était encore très tôt. Comme il n’y avait pas cours, les couloirs étaient déserts. La première chose qu’elle fit c’est se rendre chez le directeur (ou directrice) de sa maison pour régler les quelques problèmes liés à son absence. Cela ne prit guère de temps après quoi, elle décida de se balader dans le parc malgré la pluie qui commençait à se montrer.

    Seule dans cet immense parc, elle se sentait bien, vraiment heureuse. La pluie s’intensifier mais c’est comme si elle ne la sentait pas. Elle ne portait sur elle qu’une simple robe blanche ainsi qu’un léger gilet qui avait tendance à glisser de ses épaules. Très vites, ses vêtements furent trempés et quand elle s’en rendit enfin compte, elle regarda autour d’elle pour voir quel endroit était le plus proche pour s’y abriter. Ses yeux se portèrent sur les vestiaires du terrain de Quiddich. L’endroit repéré, elle s’y rendit sans vraiment accélérer le pas.

    Elle ouvrit la première porte qu’elle croisa. Une fois à l’intérieur, elle fit immédiatement dos à la pièce pour refermer la porte. Elle fixa la porte quelques instants. Elle n’avait pas entendu ni remarqué la présence que Molly dans la pièce en entrant. Ce n’est que quand elle se décida enfin à se retourner qu’elle la remarqua. Dans un premier temps, elle ne bougea pas. Seul un énorme sourire se dessina sur ses lèvres. Elle s’avança ensuite gaiement vers elle pour la serrer vivement dans ses bras comme elle en avait l’habitude quand elle était joyeuse.

    - Oh waouh ! Molly ça fait vraiment plaisir de te voir.


    Elle s’adressait à elle sans se détacher d’elle. Ses étreintes avaient tendance à effrayer ses victimes. Cependant là, il s’agissait de Molly. Elle en avait probablement l’habitude maintenant. Enfin cette fois-ci, elle était trempée et ne se rendait pas compte qu’elle mouillait Molly en même temps qu’elle l’enlaçait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Molly F. Aleese

HUFFLEPUFF 6th grade

avatar

Nombre de messages : 115
Age : 24
Date d'inscription : 05/09/2008

Sorcier
Nature du sang: Pur
Relations:

MessageSujet: Re: Pendant une tempête [ LIBRE ]   Dim 25 Jan - 19:10

    La personne qui venait d’entrer dans les vestiaires était de dos et le manque de lumière empêchait Molly d’apercevoir cet intrus. La fameuse personne se décida enfin à se retourner.
    Molly n’en revenait pas. Elle n’arrivait ni à bouger ni à parler. L’émotion lui montait au visage et ses yeux étaient remplis de larmes. Notre petit Mo était beaucoup trop sensible, elle supportait mal ce genre de situation. Elle se souvenait parfaitement la première fois qu’elle avait vu cette petite tête blonde : Les deux jeunes filles s’étaient rencontrées après la cérémonie du Choixpeau, elles s’étaient perdues dans les couloirs de Poudlard qui les menaient à leur salle commune. Molly et Luciana étaient ensemble à Poufsouffle depuis leur première année. Les deux s’étaient très bien trouvées car aucune n’avait le sens de l’orientation oui quoi que soient qui pouvait leur permettre de trouver leur nouvelle demeure pour les 7 ans à venir. Le caractère de Molly, toujours souriant et à rire pour n’importe quoi, lui permettait de se faire beaucoup d’ami(e)s mais elle avait toujours eu une préférence pour Lucy. Quand elles étaient ensemble, elles passaient leur temps à rire pour un rien et Mo adorait ça. Sa camarade l’avait beaucoup manqué quand elle était partie à Ste Mangouste pour une raison que Molly ne connaissait pas, elle n’osait pas demander de peur de paraître malpolie. Pendant l’absence de Lucy, la jeune fille n’avait pas cessé de lui envoyer une tonne de lettre.

    Molly n’eut pas besoin de bouger, Lucy le fit pour elle. La Poufsouffle se précipita pour serrer son amie dans ses bras. Mo était tellement contente de la voir qu’elle se fichait complément que son amie était trempée et que bientôt elle le serrait aussi. La façon dont Luc’ enlaçait les gens était assez énergique et forte mais ça ne gênait pas vraiment Molly, elle aimait plutôt bien et ça lui avait beaucoup manqué. Notre demoiselle réussit quand même à prononcer quelques mots avec une voix tremblante qui montrer qu’elle pleurait :

    - Tu ... m’as ... beau ... beaucoup manqué !

    Molly n’avait jamais pu aller la voir à Ste Mangouste et elle s’en voulait beaucoup. Pour elle, Ste Mangouste était un endroit affreux où l’on s’ennuyait énormément et où certains médecins n’étaient pas très gentils. Elle avait déjà eu l’occasion de faire un petit séjour là-bas à cause d’un accident de Quidditch mais heureusement, elle avait eu quelqu’un pour lui tenir compagnie, son cousin était venu la voir tous les jours. Elle aurait voulu faire ça pour son amie, ce qui lui aurait sûrement fait plaisir, surtout que Molly savait que ses parents n’étaient jamais venu la voir, ils ne restaient pas beaucoup avec elle. Ses parents partaient toujours en voyage et là ils venaient d’avoir un deuxième enfant. Molly savait très bien ce que c’était de ne pas vraiment avoir de parents. Les siens faisaient tout pour l’éviter un maximum et maintenant, elle était habituée, cela ne la dérangeait plus et à certains moments, elle préférait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luciana R. Dawson

HUFFLEPUFF 6th grade

avatar

Nombre de messages : 181
Age : 30
Quidditch : So not Lovely !
Année d\'Etude : 6ème
Date d'inscription : 13/07/2008

Sorcier
Nature du sang: Mêlé
Relations:

MessageSujet: Re: Pendant une tempête [ LIBRE ]   Mar 27 Jan - 23:19

    Quand Lucy avait reconnu Molly, elle avait souri joyeusement. Revoir la jeune fille ici comme par hasard lui faisait énormément plaisir. C’est pourquoi elle s’était jetée sur elle pour l’enlacer. Bien sûr ce n’était pas un geste inhabituel. Cependant aujourd’hui, c’était quand même particulier, son étreinte était plus intense. Cela faisait un mois que les deux amies ne s’étaient pas revues. Avant son absence, Molly était probablement la personne avec qui elle passait le plus de temps. Elle était de la même année et dans la même maison, alors forcément ça rapproche. Et même si Lucy avait l’impression que parfois, elle n’intéressait pas beaucoup les autres, qu’on ne la connaissait pas vraiment, elle sentait que son amitié avec Molly était quelque chose d’important, que ce n’était pas quelque chose qu’elle oublierait si vite et qui ne dissiperait pas après un mois d’absence. D’ailleurs la preuve, les deux filles n’avaient pas pu s’empêcher de passer leur temps à s’écrire. Et maintenant les revoilà enlacer une à l’autre comme pour rattraper le temps perdu. Quand Molly déclara que Lucy lui avait manqué, un sourire encore plus grand se marqua sur ses lèvres. Bien sûr Molly ne pouvait pas le voir puisqu’elle la tenait toujours dans ses bras. Lucy se dégagea tout de même et laissa respirer son amie. Elle s’installa sur le banc à coté d’elle et remarqua que ses yeux étaient tout humides :

    - Oh mais ma jolie Molly, il ne faut pas pleurer ! Tout va bien !

    Bien que Lucy était une fille très sensible, elle avait appris à ne pas vraiment extérioriser ses sentiments, enfin elle faisait toujours comme si les choses ne l’atteignaient pas beaucoup. C’était probablement du à la façon dont ses parents l’avaient éduquée. Ils ne la remarquaient pas vraiment, ne faisaient pas attention à elle malgré toutes les choses bizarres qu’elle faisait pour qu’ils la remarquent. Mais tous ces efforts pour rien… alors doucement elle avait appris à ne plus faire attention à ce qu’ils disaient sur elle, à ne pas remarquer qu’ils ne voyaient pas quelle fille étonnante elle était… Alors même si revoir sa meilleure amie la chamboulait vraiment, on ne pouvait discerner si elle était plus émotive, plus étrange ou plus heureuse que d‘habitude. Elle attrapa une mèche de cheveux de Molly, comme pour ne pas trop regarder les larmes qui se perlaient sur son visage. Elle joua avec en l’enroulant autour de son doigt et ajouta :

    - Waouh Tu es toujours aussi !! Même encore plus belle qu’avant !

    Complimenter les autres était une habitude de Lucy. Quand elle trouvait quelque chose de beau, elle n’avait aucune gêne à le dire ce qui pouvait embarrasser certaines personnes. Mais une fois qu’on la connaissait, les gens ne faisaient plus trop attention.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Molly F. Aleese

HUFFLEPUFF 6th grade

avatar

Nombre de messages : 115
Age : 24
Date d'inscription : 05/09/2008

Sorcier
Nature du sang: Pur
Relations:

MessageSujet: Re: Pendant une tempête [ LIBRE ]   Mer 28 Jan - 21:32

H.J: Ce n'est pas terrible désolée

    Molly avait du mal à y croire. Son amie était revenue et elles allaient pouvoir passer du temps ensemble au souvenir du bon vieux temps qui ne daté que d'un mois seulement. Depuis le départ de Lucy, Mo c’était un peu mise en retrait volontairement, un petit teste en quelque sorte. Elle avait cherché à être seule ce qui était très rare pour elle qui aimait être entouré de tous ses ami(e)s. Elle pensait que ce serait dur mais enfaîte, elle l’avait très bien supporté mais au fond elle n’aurait pas tenu encore 2 semaines comme ça. Luciana desserra son étreinte et les deux Poufsouffle s’assirent sur un banc des vestiaires.

    - Oh mais ma jolie Molly, il ne faut pas pleurer ! Tout va bien !

    Molly s’avait que ça allait, ça allait même très bien. Molly se calma très vite et on pouvait voir sur son visage un grand sourire. Elle voulait que Luciana lui raconte tout de ce qu’elle avait fait et après ça, Molly parlerait des dernières nouvelles de Poudlard, les prochaines sorties, les nouveaux couples et toutes les choses que Molly avait voulu lui raconter ! La Jaune et Noir avait complètement oublié que dehors il y avait une tempête affreuse qui passait sa colère sur Poudlard. Dehors, le temps n’avait pas vraiment changé : Le ciel était noir menaçant et la grêle ne s'arrêtait toujours pas. En regardant par la fenêtre quelques secondes, elle se demanda comment elles allaient faire par sortir si ça continué comme ça. Mais elle oublia vite se souci et tourna vers son amie qui lui avait fait la “ surprise ” de son retour. Elle lui fit un immense sourire et lui dit :

    - Il faut que tu me racontes ce que tu as fais à Ste Mangouste ! Tu n’as pas trouvé le temps long ? Les infirmières et les medicomages étaient gentils ?

    Elle bombarda Lucy de questions et cette dernière n’eut pas le temps de placer un mot avant que notre miss est fini son interrogatoire. Lucy devait avoir l’habitude car Molly faisait ça tout le temps surtout quand elle était très joyeuse ou très surexcitée ! Heureusement que les deux jeunes filles avaient toute la journée pour parler car Molly savait qu’elle avait plein de chose à demander et à dire à son amie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luciana R. Dawson

HUFFLEPUFF 6th grade

avatar

Nombre de messages : 181
Age : 30
Quidditch : So not Lovely !
Année d\'Etude : 6ème
Date d'inscription : 13/07/2008

Sorcier
Nature du sang: Mêlé
Relations:

MessageSujet: Re: Pendant une tempête [ LIBRE ]   Lun 2 Fév - 1:17

    Lucy était aux anges quand un énorme sourire se figea sur le visage de Molly. Ainsi elle retrouvait son amie de toujours, la jeune fille qui rayonnait tout le temps, qui inspirait la fraîcheur. La jeune fille qui adorait aussi parler de tout et de rien. Oui c’était un fait, les deux jeunes filles en avaient passé des heures à discuter ensemble avant, pendant et après les cours.

    Luciana n’avait jamais eu de problème pour discuter avec les gens, elle disait ce qu’elle ressentait sur le moment. Très souvent cela n’avait aucun rapport avec le contexte de la conversation. C’est une des raisons pour laquelle on la qualifiait de bizarre. En fait, ses camarades ne voyaient pas ou elle voulait en venir, ne suivait pas toujours ses raisonnements, si raisonnement il y avait…. Il n’y avait finalement que peu de personnes qui supportaient son détachement, certains allaient même à en être agacé et n’avait pas de gênes à lui faire comprendre.

    Même si elle n’essayait pas de changer son comportement, elle sentait qu’avec Moly elle pouvait vraiment être comme elle était en toute liberté. Elle se sentait proche d’elle. Celle-ci lui posa d’ailleurs toute une série de questions sur son séjour avec ne grande excitation. Mais même devant ce soudain enthousiasme, Lucy garda son calme légendaire. Être détendue était ce qu’il la qualifiait de mieux. Elle ne répondit pas tout de suite. Elle offrit tout d’abord un léger sourire à son amie avant de se lever pour rejoindre le blanc qui se situait juste en face d’elle. Elle grimpa dessus et s’amusa à marcher telle une funambule, à sautiller et tourner sur elle-même. Entre deux trois pirouette, elle satisfaisait la curiosité de son amie sur un ton très calme et détaché :

    - J’ai bien aimé St Magouste … Il y avait un très joli parc… On pouvait y aller tous les jours… Les gens là-bas étaient toujours gentils avec moi … Y’a juste la nourriture qui n’était pas très bonne

    Luciana n’avait jamais était une grande mangeuse. Elle mangeait très peu, sauté volontiers certain repas. Elle ne mangeait jamais de friandise ou de viennoiserie. Bref, elle n’aimait pas tous ce qui servait en général à satisfaisant la gourmandise plutôt que la faim.

    - Et toi tu t’es amusée ici ?

    Elle arrêta alors ses pirouettes et s'assit face à son amie de façon à être concentrée pour l'écouter. La tête légèrement penché sur le coté. Ses pieds qui était entrecroisés se balançaient de l'avant en arrière.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pendant une tempête [ LIBRE ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pendant une tempête [ LIBRE ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [intrigue] UN PEU DE RÉCONFORT PENDANT LA TEMPÊTE
» Cours de dissection [Pv : Libre mais nombre de places limité]
» [TopikaMétéo] La tempête...
» Tempête de Feuilles au pays des merveilles... (LIBRE)
» Petite faim pendant la nuit [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vipera Evanesca :: Poudlard :: Extérieur du château :: Terrain de Quidditch :: Vestiaires-
Sauter vers: