AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 >> Ah quoi bon choisir quand on peut tout avoir ?! [Syrielle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Svetlana M. McShore

RAVENCLAW 6th grade
» Prefect

avatar

Nombre de messages : 47
Age : 27
Quidditch : La meilleure batteuse de tout Poudlard , c'est moi !
Année d\'Etude : Sixième Année.
Date d'inscription : 23/01/2009

Sorcier
Nature du sang: Pur
Relations:

MessageSujet: >> Ah quoi bon choisir quand on peut tout avoir ?! [Syrielle]   Ven 23 Jan - 20:48

    Svetlana Mélussine Clémence Gabrielle McShore. Un nom à vous en donner mal à la tête , un nom qui a lui seul vous en dit long sur la personne qui le porte. Une jeune fille sûrement très riche & qui du coup en est devenue détestable. C'est plus ou moins ça oui. Toute sa vie , Svetlana n'a pas eu à faire de choix difficile à trancher entre telle ou telle chose. Le choix , le sacrifice ... Deux mots qui lui sont inconnus. Mais pourtant , tout le monde doit choisir un jours ou l'autre. Faire un choix plus ou moins important , qui aura plus ou moins d'impact sur le cours des événements. Choisir la vie, choisir un boulot, choisir une carrière, choisir une famille, choisir la santé, choisir son petit pavillon, choisir ses amis, choisir son survet' et le sac qui va avec, choisir son canapé avec les deux fauteuilsd, choisir de bosser le dimanche matin en s'interrogeant sur le sens de sa vie, choisir de s'affaler sur ce fichus canapé. Choisir son avenir, choisir la vie. Pourquoi Svetlana ferait - elle une chose pareille ? Elle a choisis de ne pas choisir la vie. Elle a choisis de la subir. Subir les évènements qui se dérouleront devant elle sans qu'elle ne puisse rien n'y faire mais d'ailleurs , pourquoi s'en ferait - elle ? C'est une McShore , son chemin est déjà tout tracé , elle n'a juste qu'à le suivre , sans faire de choix , juste avancer la tête haute avec fierté.

    Ce n'était pas le genre de la gamine de se remettre en question. Elle avait toujours eu cette éducation , elle savait depuis son plus jeune âge ce qu'il attendait. Elle se devait de réussir ses études avec briaux , elle devait se trouver un mari digne de son rang , elle se devait réussir sa carrière & d'avoir des enfants. Ce n'était peut être pas ce qu'elle voulait , mais elle le devait au nom des McShore. Oui mais seulement depuis quelques mois déjà , Svetlana avait changé. Elle avait sans doute mûris beaucoup trop vite & ses fréquentations n'aidant pas , elle se rendait compte que personne autour d'elle n'avait à subir. Tout le monde choississait. Ils la voie qui leur plaisait , sans se soucier des conséquences. Qu'est ce qu'elle les enviait ces gens. Elle les enviait au point de les détester & les snober. Au point de se montrer hautaine & acerbe. Elle se prétendait mieux qu'eux mais ils n'avaient rien à lui envier si ce n'est sa richesse.

    Assise seule sur un banc dans la cours du château , la jeune fille avait le regard vide , au loin. Un classeur était ouvert sur ses jambes & cela faisait une bonne dizaine de minute qu'elle n'avait sourcillé. Pensive , égarée , elle paraissait si innocente avec son visage de poupée de porcelaine. L'hiver approchait à grand pas & le vent soufflait fort sur Poudlard. Les joues de la gamine était d'un rose assez intense mais qui ne gâchait en rien son charme. Les mèches folles de son chignon virvolaient au grés du vent , tandis que l'écharpe aux couleurs de sa maison lui protégée le cou , lui évitant sans doute une pneumonie. Miss McShore était très peu vêtu , abandonnant son manteau dans sa salle commune , elle n'avait qu'un simple gilet de laine toutefois assez long , mais pas assez chaud. Qu'importe , elle ne sentait même pas les frissons la parcourrir. Perdue dans ses songes , la jeune fille n'avait même pas remarqué la silouhette de son amie un peu plus loin , la silouhette de Melle McDonalds. Reprend Svetlana , tu ne voudrais tout de même pas que les gens sache que tu te lasses d'être née avec une cuillière en or dans la bouche ? Tu ne voudrais surtout pas que les gens sache que tu as un coeur & que comme tout le monde , tu te remet en question , toi la jeune fille si parfaite ?!

    Spoiler:
     

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://with-love.the-up.com/forum.htm
Syrielle A. McDonald

GRYFFINDOR 6th grade

avatar

Nombre de messages : 48
Age : 22
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: >> Ah quoi bon choisir quand on peut tout avoir ?! [Syrielle]   Ven 23 Jan - 21:20

    Seule; Mlle McDonald ou plutôt Syrielle de son prénom; était allongée sur le dos dans le dortoir des Gryffondors. Elle était d'humeur pensive, non point qu'elle se remétait en question ( Pas comme certaines xD ); mais elle repensait au passé. A son passé. Depuis son arrivée en Première année à Poudlard; sa vie avait quelque peu évoluée. La petite fille timide de ses 1o s'était transformé en une jolie jeune femme, de 16 ans, qui était sûre d'elle. Personne n'osait la contredire ou même, la remettre en question en lui disant que peut-être, certains problèmes venaient d'elle, de son autorité et de son franc parlé. Une telle assurance était toujours bonne à avoir, n'est-ce pas ? Pourquoi, alors certain la prenne tel un défaut qu'il faut absolument bannir de son existence. Aucune raison, ne justifiait cette façon de voir, de penser. Syrielle, voyait les choses différement. Souvent en désaccord avec ses camarades de maison, elle expliquait souvent son point de vue, qu'elle pensait le meilleur, le plus proche de la réalité. Et quiquonque n'était pas d'accord avec elle, recevait en pleine poire toute une expliquation qui durait 10 minutes, de quoi rester bouche bée et de ne plus jamais commettre cette erreur.

    Affalée sur son lit, elle regardait par la fenêtre la cours du château. Le ciel était gris et le Soleil caché par une dizaine de nuages, qui s'accumulaient. Le pluie allait bientôt tomber. Et le vent, ou plutôt des rafales de vent faisaient bouger les arbres, les feuilles s'envolaient de plus en plus et on aurait pu croire que les arbres ne tiendraient jamais. Mais ils s'accrochaient fièrement à leurs racines. Elle observait les personnes marcher le long de l'herbe mouillée. Elle remarqua alors, une jeune fille blonde assise; seule sur un banc. D'un premier regard, elle remarqua que c'était Svetlana de son surnom : Svet ' . C'était plus court et tellement plus simple à prononcer. Un sourire que ces jours - ci était absent apparu sur le visage de la jeune fille; brune. Elle décida de partager sa solitude. A deux, c'est tellement moins barbant. Elle se leva d'un bond, prise d'une hyperactivité. Elle se couvrit d'un manteau et en pris un autre, pour son amie. Et oui, d'un oeil fugeux, elle remarqua que son amis n'avait qu'un gilet qui la couvrait. Elle mit l'écharpe de sa maison et un bonnet et puis, sortie. Elle dévala à toute vitesse les escaliers et sortit du château.

    Elle se retrouva dehors, assombrie par les arbres et le ciel grisâtre. Elle se dirigea vers Svet, le manteau à la main. Ce qui ne faisait pas cruche du tout. Elle souriait toujours, presque heureuse, d'avoir de la compagnie en ce jour si triste et morne. Tout d'abord, arrivée devant elle, sa première réaction fut de s'asseoir à ses côtés. Elle vit que celle-ci avait l'esprit ailleurs, par l'inatention qu'elle lui portait. Syrielle posrta la main sur l'épaule froide, même couverte d'un gileyt, et bougea vivement sa main, comme la secouant.

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Svetlana M. McShore

RAVENCLAW 6th grade
» Prefect

avatar

Nombre de messages : 47
Age : 27
Quidditch : La meilleure batteuse de tout Poudlard , c'est moi !
Année d\'Etude : Sixième Année.
Date d'inscription : 23/01/2009

Sorcier
Nature du sang: Pur
Relations:

MessageSujet: Re: >> Ah quoi bon choisir quand on peut tout avoir ?! [Syrielle]   Ven 23 Jan - 22:04

    Il est étonnant de voir ô combien les gens peuvent changer , passer d'un sentiment à l'autre sans aucune difficulté. Si tout le monde trouvait déconcertant la facilité avec laquelle Svetlana passait d'une demoiselle détestable à un véritable petite ange , la jeune McShore était stupéfaite de voir comme tout le monde ou presque agissait de la sorte sans que ca ne choque personne. Peut être la jeune fille ne se rendait pas compte que elle , c'est en moins d'une fraction de seconde qu'elle passe de l'un à l'autre. Pourquoi certains sont excusés en passant pour des gens lunatiques quand ca passe pour quelquechose d'étrange chez Svetlana. Ce qui étonnait encore aujourd'hui la jeune fille , c'était de voir que son attitude avait changé du tout au tout avec Syrielle. La jeune fille lui resta bien longtemps indifférente & aujourd'hui , la Serdaigle adorait partagé des moments privilégiés avec la Rouge & Or. Les gens changent , leur sentiments aussi , ils évolulent & se construisent chaque jours de manière différente. S'en est déconcertant , désopilant.

    Elle était là , à quelques mètres à peine , la jolie brune qui lui servait d'amie. Elle s'installa doucement aux côtés de Svetlana qui reprit ses esprits lorsque la main glacée de Syrielle vint la secouer légérement. Tournant le visage d'une manière instinctive , Svety était prête à bondir sur la personne qui venait de la déranger avant de percevoir que le visage qui se dessinait devant elle était celui d'une amie. De suite , un sourire se lova sur les fins traits de la gamine qui était on ne peut plus ravis de voir Sisi. Soudain , Miss McShore se rendit compte qu'il faisait beaucoup plus qu'il y a quelques secondes. A croire que perdue dans ses songes , elle n'avait pas conscience de la température extérieure.


    « Eh dire que je croyais être la seule personne assez peu censée d'esprit pour rester dehors par ce temps , ta présence me rassure Sissi. »

    La voix de Svetlana était douce , fine & mélodieuse. Elle avait de ses voix qui convennient parfaitement pour lire des contes de fée à mi voix aux enfants avant de s'endormir sauf que pour elle , le son qui sortait de sa bouche était toujours sur ce ton si apaisant. Il était toujours stupéfiant d'entendre des monstruosité sortir de sa bouche car la voix ne s'accordait pas du tout à ses propos bien souvent blessant. En toutes circonstances , la gamine gardait un calme olympien , ce qui pouvait en agacer plus d'un ... Vous avez sans doute remarquer la manière particulière avec laquelle Svetlana s'exprime. De longue phrase bien formulées aux manières un peu pompeuse. Elle s'exprimait toujours ainsi depuis son plus jeune âge , elle n'avait toujours entendu que ca , des mots raffinés des manières lourdes à chaque phrase. Ca rendait Miss McShore encore plus particulière plus certains , & plus ennuyeuse pour d'autre. Oh biensur , il lui arrivait de parler de manière moins solannel , mais c'était surtout avec Douglas. Lui , il était le seul à faire de Svetlana quelqu'un de bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://with-love.the-up.com/forum.htm
Syrielle A. McDonald

GRYFFINDOR 6th grade

avatar

Nombre de messages : 48
Age : 22
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: >> Ah quoi bon choisir quand on peut tout avoir ?! [Syrielle]   Ven 23 Jan - 22:53

    Syrielle, toujours assise aux côtés de la Serdaigle, avait un sourire qui devenait de moins en moins présent. Non point, que le fait que la compagnie de Svet était quelque peu ennuyeuse, mais elle en avait marre de sourire pour un rien. Son sourire était beaucoup trop facile à son goût. Elle souriait lorsqu'elle était très stressée, ce qui arrivait lorsque les devoirs étaient rendus, et cela la gênait quelques peu. Le regard que les gens portent sur elle, surtout lorsqu'il y a un sourire forcé qui y est dessiné, la met mal à l'aise. Pourtant de nature extravertie et qui se fou complêtement de ce que pense les gens, lors de ces moments, même rare, sa nature changeait de perspective. Et cela se voyait très nettement. Le changement de personalité, habituellement, elle aurait rétorqué une de ces phrases, qui fait que les personnes n'osent plus parler. Mais, elle préfère garder le silence, et faire comme çi, rien ne se passait, comme si personne ne l'observait, comme si tout était normal. Mais, il faut bien avouer, que souvent, elle essaie de penser à d'autres choses, pour éviter de regarder ces personnes du coin de l'oeil.

    Ses pensées furent arrêtées par une rafale de vent, qui l'eu gênée. Ses cheveux se soulevèrent et se collèrent à son crâne. Le vent ne s'arrêtait pas de souffler, et une sensation étrange parcouru la jeune brunette. La sensation de liberté, étrange n'est-ce pas, des murs étaient autours d'elle, ne la laissant passer nul part. Pourtant, elle ressentait cette sensation. Ou alors, était-ce juste, le fait que le vent caressait doucement son cou, et la faisait frissonner. Elle avait un petit peu froid, mais c'était normal non, dehors, il faisait une température, sans doute négative. Heureusement qu'elle avait un manteau qui la recouvrait !

    * Mince, que suis - je bête. Je ne lui ai pas donné le manteau. *

    « Je t'ai apporté un de mes autres manteaux. Lorsque je t'ai vu par la fenêtre, je me suis dit que tu en aurait certainement besoin. »

    Voici les paroles que prononça sympathiquement et doucement, en faisant attention à son articulation, Syrielle, en vers Svety. La jeune fille aux cheveux d'or, était une Serdaigle aussi. Malgré le fait que certains de ses amis lui disent que celle-ci n'est pas fréquentable et qu'elle n'apprécie que peu les Gryffondors, Sissi ne pouvait la lacher, comme ça. Surtout qu'elle l'appréciait énormément. Depuis maintenant deux ans, une amitier s'est forgée au creux de Poudlard entre les deux jeunes filles. Et elles adorent avoir des moments préviligiés ensembles. Encore repartie dans un monde imaginaire, le monde de ses pensées, elle fut ramener à la réalité en entendant les paroles de son amie. Elle ne pu s'enpêcher de répondre tout de suite.

    « Tu sais, j'étais dans un de ces moments de solitude intense. Où je ne fais que penser et repenser à ma vie. Tu sais, ces moments de pures nostalgies. Et de rien; tu sais aussi bien que moi, que j'adore passer du temps avec toi. Même si c'est sous un ciel grisâtre et vraiment triste. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Svetlana M. McShore

RAVENCLAW 6th grade
» Prefect

avatar

Nombre de messages : 47
Age : 27
Quidditch : La meilleure batteuse de tout Poudlard , c'est moi !
Année d\'Etude : Sixième Année.
Date d'inscription : 23/01/2009

Sorcier
Nature du sang: Pur
Relations:

MessageSujet: Re: >> Ah quoi bon choisir quand on peut tout avoir ?! [Syrielle]   Dim 25 Jan - 13:34

    Assise là , au milieu de la petite arrière cours de Poudlard , Svetlana se sentait tellement forte. Elle avait l'impression que les rafales de vent ne pouvaient rien contre elle , parce qu'elle était au coeur de Poudlard , de cette immensité ayant résisté à tant de chose. Poudlard avait accueillis des guerres , des révolutions , il était une histoire à lui seul , la représentation même que Svety se faisait du monde magique. Et pourtant , elle était à mille lieu d'imaginer que le sang de ses plus lointoin ancêtre recouvrait les murs du château , elle était à mille lieu d'imaginer qu'ils n'étaient pas du bon mais du mauvais côté , faisant partis des méchants & non des gentils. Elle qui était si fière de son nom , d'être une McShore ... Svetlana pourrait tomber de bien haut si elle venait à apprendre un jours que sa famille n'avait rien de prestigieux mais plutôt honteux. Une chance pour elle , il n'y a aucun féru de généalogie dans Poudlard et pendant longtemps encore , la gamine pourrait snober les gens juste parce qu'elle est une McShore et qu'il en est ainsi. Oh pas avec tout le monde biensur , il y avait biensur les privilégiés , ceux ayant gagner l'estime de Svetlana , ceux qui comptait un minimum pour elle. Si Syrielle n'a pas , pendant longtemps , appartenue à cette catégorie de personne , il en est maintenant tout autre.

    Une nouvelle rafale de vent. Svetlana ferma délicatement les yeux , profitant de ce moment. Elle n'avait pas sourcillé , elle n'avait pas bougé & elle avait l'impression que rien ni personne ne pouvait lui résister. L'air fouettait sa peau , il était glacial mais Svety ne trovuait pas cela désagréable. Ses airs de poupée de porcelaine ressortaient encore plus à présent qu'elle était immobile , les yeux fermés. Aussi doucement qu'elle les avait fermé , la gamine les ouvrit lorsque la voix de Syrielle porta jusqu'à ses oreilles. Un sourire se lova sur le visage de la Bleue & Argent face à la délicate attention de cette dernière. S'abstenant d'un " merci " , son sourire parlait pour elle même. Des gestes gracieux l'accompagnaient à chacun de ses mouvements & là encore , ça n'y manqua pas. Svetlana était l'élégance même. Une fois le manteau sur son dos , la jeune fille put rapidement apprécier la différence de température. Une chance que les deux jeunes filles soient toute deux fines & élancées , cela leur permettait à l'occasion - mais rarement - de partager leur affaires.

    Quelques secondes s'écoulèrent avant que l'une des deux ne prennent la parole. Svetlana avait romput le silence de sa douce voix & Sissi ne manqua pas de lui retourner une réplique. Aussi , la demoiselle de Gryffondor expliqua à la jeune McShore qu'avant de lui apporter le manteau prodige , elle n'était occupé qu'à resasser ses souvenirs , à laisser place à la nostalgie plutôt que de laisser place au présent. Svetlana avait appris avec le temps qu'il valait mieux éviter de repenser au passé. La nostalgie, très peu pour elle. Ses actes , elle ne les regrettais jamais , même si elle n'en était pas toujours fière. C'est ca qui avait fait d'elle une demoiselle peut apprécier d'une bonne partie des élèves de Poudlard , alors qu'une autre moitié l'avait au plus haut de leur estime. Non , Svetlana McShore n'avait jamais ces moments de nostalgie , ces moments ou on pése le pour & le contre de ce qu'on a fait , ces moments de doute & de remise en cause. Quoiqu'il en soit , un fin rire cristallin vint soudain rompre le silence lorsque Syrielle déclara qu'elle apprécier passer du temps avec Svety , même sous un temps aussi pitoyable qu'aujourd'hui. Svetlana avait de ses rires qui vous ramène en enfance , il sonnait si innocent ... Reprenant un peu plus son sérieux , la jeune fille rétorqua.


    « Un ciel grisâtre & vraiment triste ? Je vois pas du tout de quoi tu parles ! »

    Un air faussement innocent sur le visage , la jeune fille faisait biensûr preuve d'ironie mais elle ne tarda pas à entretenir une conversation plus sérieuse.

    « En tout cas , je suis on ne peut plus ravie de t'avoir extirpé de ce moment de pur nostalgie. Encore une heure dans ta solitude intense à ressasser les vieux souvenirs & on te retrouvait dépressive , j'en suis persuadée. »

    Surtout si Syrielle avait décidé de se rapeller de son enfance en partie partagé avec Svety. C'était pas l'amour fou à ce moment là , entre les deux jeunes filles ... Comme pour assuré qu'elle blaguait , un fin sourire s'était dessiné sur le visage de la Serdaigle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://with-love.the-up.com/forum.htm
Syrielle A. McDonald

GRYFFINDOR 6th grade

avatar

Nombre de messages : 48
Age : 22
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: >> Ah quoi bon choisir quand on peut tout avoir ?! [Syrielle]   Mer 28 Jan - 16:40

    L'impression que toute votre vie est passée à une vitesse époustoufflante. La sensation d'avoir sauté des étapes, qu'on aurait du franchir, comme tout le monde. Dans nos souvenirs d'enfance, on se revoit tel quel. Comme si c'était hier, même certains détails sont encrés dans notre mémoire, au plus profond. On peut se souvenir de la couleur ou même de la marque de la robe qu'on a porté ce jour là. Ces souvenirs si précieux, que le jour où on ne s'en souviendra plus, notre vie nous aura filée entre les doigts. Et elle nous aura échapée, nous aurons passée notre vie à espérer le moment propice pour pouvoir la commencer au plus haut point. Syrielle avait souvent des pensées telles quelle, mais elle ne les révélait jamais vraiment. Lorsqu'elle en parle, elle détourne le sujet ou même elle fait comme si ce n'était jamais arrivé au par avant. Pourtant, c'est bien arrivé et on doit faire avec. Et le plus souvent, ces moments nostalgiques si l'on puis dire, arrive lorsqu'on s'y attend le moins, du moins, c'est ce qu'elle croit. Car, pourtant, ces pensées déprimantes ou alors lucides pour quelques un, apparaissent la nuit, ou alors lorsqu'il pleut, assit devant le fenêtre à regarder la vie dans un moment grisâtre.

    Syrielle assise aux côtés de son amie la regardait. Une rafale avait caressé le coup de la Griffondor. La laissant perplexe. Le froid se faisait de plus en plus sentir. Pourtant, elle se sentait si bien dehors, parmis les arbres dont les feuilles s'envolaient ou que les branches se rabbataient sur le côté afin de suivre le sens du vent. Le silence paisible se faisait entendre dans la cours. Personne n'était dehors, sauf Svety et Syrielle. Les deux seules filles affrontant ce temps déprimant. Et pourtant, tellement réconfortant. On était tellement bien, dans son manteau, a avoir chaud et se dire que pourtant, a quelques centimètres de sa peau, il faisait un froid de cannard.

    Syrielle se souvenait tellement bien de son enfance. Tous ces anniversaires passés en famille ou du moins, au trois quart familiaux. Son père, comme toujours, était absent. Mais le soir, il savait se faire racheter, en passant du temps avec sa fille bien aimée. Si il travaillait tard et qu'il commençait tôt, c'était pour que sa famille chérie ne manque de rien. D'ailleurs, ils ont toujours été au dessus de ce dont ils avaient besoins. Mais, comme disait son père : " Il faut toujours faire attention et continuer ainsi. On est jamais trop prudent " . Une phrase mytique pour la jeune fille aux cheveux châtains clairs.


    - Ecoutes, si tu en es si sûr; je ne vais pas te contredire. Mais je ne suis pas aussi fiable que ça. Puis, ce n'est que du passé, c'est terminé après tout.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: >> Ah quoi bon choisir quand on peut tout avoir ?! [Syrielle]   

Revenir en haut Aller en bas
 
>> Ah quoi bon choisir quand on peut tout avoir ?! [Syrielle]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Déborah ~ Il y a quoi exactement entre nous ? Un mètre tout au plus.
» C'est quand on a tout perdu qu'on est libre de faire ce que l'on veut - Julia
» (Bizu) Pourquoi se contenter d'un baiser quand on peut en avoir 3 ? (Lisa, Eden, Lexie)
» Event n°1 : Halloween
» Tiffany ? she’s not perfect, and she never will be.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vipera Evanesca :: Poudlard :: Extérieur du château :: Parc & lac-
Sauter vers: